Ressources scientifiques
pour l’enseignement de la physique

Un partenariat entre

ENS Lyon Eduscol
Outils personnels
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Actualités

Actualités

Première lumière du satellite GLAST, rebaptisé Fermi
L'observatoire GLAST (Gamma-Ray Large Area Space Telescope), rebaptisé le « Fermi Gamma-Ray Space Telescope », a débuté sa mission d'observation de l'Univers en rayons gamma. Le satellite et ses instruments, réalisés par une collaboration incluant des équipes françaises de l'IN2P3-CNRS, de l'INSU-CNRS et du CEA, ont brillamment réussi leur qualification en vol. Les premières images sont très prometteuses.
LHC : premier faisceau de protons prévu pour le 10 septembre
Le CERN a annoncé le démarrage du LHC (Large hadron collider, le grand collisionneur de hadrons), pour le 10 septembre, matérialisé par l'injection du premier faisceau de particules au sein du collisionneur.
Le programme Astroparticules du CNRS s'achève : premier bilan et perspectives
Lancé en 2000, le grand programme du CNRS « Astroparticules », consacré à la détection des particules venues de l'espace, s'est achevé en décembre 2007. Le responsable de ce programme, Stavros Katsanevas, présente les résultats obtenus et les objectif du nouveau grand programme « Particules et Univers : observation, données, information » qui prend la suite.
Antares, un télescope sous-marin pour détecter les neutrinos
La construction du premier télescope sous-marin à neutrinos vient de s'achever. Depuis le début du mois de juin, les deux dernières lignes de détection d'Antares scrutent le fond de la Méditerranée à la recherche de neutrinos d'origine cosmique. Ce sont désormais 12 lignes de détection qui cherchent à capter ces particules élémentaires, témoins des phénomènes les plus violents de l'Univers.
Stoppés net par un soupçon de désordre
Sous l'effet de modifications infimes, telle l'introduction d'impuretés ou de défauts, certains matériaux conducteurs deviennent brutalement isolants. Les chercheurs du CNRS Alain Aspect et Philippe Bouyer et leur équipe de l'Institut d'Optique ont, pour la première fois, visualisé l'immobilisation d'atomes placés dans un faible désordre. Publiés le 12 juin 2008 dans la revue Nature, ces résultats pourraient permettre de mieux comprendre le rôle du désordre dans les propriétés électriques de certains matériaux.
Le satellite GLAST est en orbite !
GLAST (Gamma-Ray Large Area Space Telescope) est en orbite depuis le 11 juin 2008, ses panneaux solaires déployés. Placé sur une orbite circulaire de 560 km au-dessus de la Terre, il est prêt à scruter l’univers. Dans quelques jours, les premières données du télescope arriveront et, après une période de calibration de l’appareil, ce télescope spatial permettra de lever le voile sur les nombreux mystères qui entourent les sources connues de rayons gamma, voire de découvrir de nouvelles classes de sources de rayons gamma. Cinq équipes françaises de l'IN2P3-CNRS, de l'INSU-CNRS et de l'IRFU/CEA contribuent à ce projet.
La déchirure en pointe du papier peint expliquée par des physiciens !
Quand on essaye de décoller un ruban adhésif d'une surface, on obtient irrémédiablement un lambeau pointu alors que l'on voulait détacher tout le film. Une équipe du Laboratoire de physique et mécanique des milieux hétérogènes (CNRS/ESPCI/Universités Paris 6 et 7), en collaboration avec l'Université de Santiago du Chili et le MIT, explique l'origine physique de cette frustrante expérience dans un article publié dans le numéro de mai de Nature Materials. Ces travaux pourraient permettre de tester les propriétés mécaniques des films adhésifs très fins utilisés dans l'industrie.
Un nouveau pas pour déclencher la foudre par laser
L'équipe de chercheurs franco-germano-suisse Téramobile a réussi pour la première fois à créer des micro-décharges dans un nuage d'orage grâce à un laser : un nouveau pas pour déclencher la foudre. Téramobile rassemble notamment des chercheurs du Laboratoire d'optique appliquée (CNRS/École nationale supérieure des techniques avancées/École Polytechnique/Université Paris 11) et du Laboratoire de Spectrométrie Ionique et Moléculaire (CNRS/Université Lyon 1).
Des caoutchoucs capables de s'auto-réparer
Un caoutchouc coupé ou déchiré peut-il être réparé par une simple remise en contact à température ambiante ? Oui ! répond l'équipe de Ludwik Leibler du laboratoire Matière molle et chimie (CNRS/Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles de Paris, ESPCI).
Accélération de l'expansion de l'univers, mesure de la vitesse de plus de 10000 galaxies
L'accélération de l'expansion de l'univers est un phénomène pour l'instant inexpliqué. Ce mystère pourrait être levé grâce à une nouvelle méthode mise au point par une équipe internationale de chercheurs, dont plusieurs appartiennent à des laboratoires associés au CNRS. Pour cela, les scientifiques ont, pour la première fois, mesuré la position et la vitesse de plus de 10 000 galaxies dans l'univers lointain, via l'instrument VIMOS, dont le responsable est Olivier Le Fèvre, directeur du Laboratoire d'astrophysique de Marseille (LAM).
Eclipse totale de Lune - nuit du 20 au 21 février 2008
L'éclipse totale de Lune du 21 février 2008 sera bien visible dans sa phase de totalité en France métropolitaine.
Les sources des rayons cosmiques d'énergie extrême
Les chercheurs de l'Observatoire Pierre Auger ont démontré l'origine extragalactique des rayons cosmiques d'énergie extrême qui bombardent la Terre. Les noyaux actifs de galaxie en seraient les sources les plus plausibles. L'Observatoire Pierre Auger est le plus grand instrument consacré à l'étude des rayons cosmiques.
Marche aléatoire, et temps de parcours moyen
En prenant à chaque carrefour une direction aléatoire, au bout de combien de temps arrive-t-on à destination ? Les chercheurs du Laboratoire de physique théorique de la matière condensée (CNRS/Université Paris 6) ont élaboré une théorie qui permet, pour la première fois, d'évaluer ce temps dans de nombreuses situations. Testée sur différents modèles de physique statistique, elle est en bon accord avec les temps réels obtenus.
Le prix Nobel de Physique 2007 attribué au physicien français Albert Fert
Le Prix Nobel de Physique 2007 vient d'être décerné à Albert Fert, professeur à l'Université Paris-Sud 11, directeur scientifique au sein de l'Unité mixte de physique CNRS/Thales, associée à l'Université Paris-Sud 11, Médaille d'or 2003 du CNRS, lauréat du Japan Prize 2007 et du Wolf Prize 2007. Il récompense sa découverte de la magnétorésistance géante (Giant Magneto-Resistance, GMR) et sa contribution au développement de la spintronique. La GMR est notamment à l'origine de l'élaboration de têtes de lecture magnétique extrêmement performantes, qui sont utilisées aujourd'hui dans tous les disques durs. Cette récompense est également attribuée à Peter Grünberg, qui avec son équipe à Jülich, en Allemagne, a obtenu simultanément des résultats expérimentaux similaires.
Une sonde tribo acoustique pour mesurer... la douceur
L’évaluation sensorielle du toucher est une perception subjective qui dépend d’un individu. Pour objectiver la mesure de la douceur (par exemple de la peau ou des cheveux), les tribologues (tribologie : science du frottement) du « Laboratoire de tribologie et dynamique des systèmes » (Ecole Centrale de Lyon-CNRS/UMR 5513) ont développé une sonde tribo acoustique.
Production d’un chat de Schrödinger optique
Réalisation dans le domaine de l’optique quantique d'une expérience réelle qui reprend les concepts de la célèbre expérience imaginaire de Schrödinger, connue sous le nom d'expérience du chat de Schrödinger.
Une rare explosion d'étoile précédée d'un flash lumineux
Une équipe d'astrophysiciens européens, japonais et chinois, à laquelle ont participé des laboratoires du CNRS (INSU) et du CEA (Dapnia/SAp) vient de découvrir une des plus étranges explosions d'étoiles jamais observées. L'astre qui s'est désintégré était une étoile massive, de 15 à 25 fois la masse du Soleil, sans doute constituée uniquement de carbone et d'oxygène.
Détection du quasar le plus lointain grâce au télescope Canada-France-Hawaï
Un quasar à 13 milliards d'années-lumière de nous : tel est le trou noir le plus lointain qui vient d'être découvert grâce au télescope Canada-France-Hawaï, ainsi que trois autres quasars, également très lointains.
Détection des ondes gravitationnelles : VIRGO entre en action
Le 18 mai 2007, l'interféromètre Virgo a débuté sa première phase d'exploitation scientifique. Il s'agit d'une étape cruciale dans la traque aux ondes gravitationnelles. Le fonctionnement de Virgo, situé dans la plaine de Pise en Italie, est assuré conjointement par l'Institut national de physique nucléaire italien(INFN) et par le CNRS (France).
Le coeur du Soleil
Le soleil contient un cœur nucléaire tournant plus rapidement que le reste de l'étoile !
Voir le Soleil en 3D
La couleur de l'argent !
La dynamique du champ magnétique terrestre
Observations pour la première fois en laboratoire des renversements d'un champ magnétique dans un écoulement très turbulent de sodium liquide.
L'année polaire internationale
Du 1er mars 2007 au 1er mars 2009, la communauté scientifique internationale organise la 4ème année polaire internationale : Un effort de recherche international sans équivalent, pour mieux connaître notre planète et son évolution.
Création d’un champ magnétique dans un fluide turbulent : vers une compréhension de l’origine des champs magnétiques naturels