Ressources scientifiques
pour l’enseignement de la physique

Un partenariat entre

ENS Lyon Eduscol
Outils personnels
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil

Cristal et Naissance de la Biologie Moléculaire

Giuseppe Zaccai

Institut de Biologie Structurale et Institut Laue Langevin, Grenoble

Delphine Chareyron

04/07/2014

Résumé

Une conférence sur la cristallographie dans le domaine de la biologie. Cet exposé montre la naissance de la biologie structurale et moléculaire.


Une conférence du cycle « Physique-Chimie au Printemps 2014 » sur le thème « Le cristal dans tous ses états », organisée par la Société Française de Physique, la Société Chimique de France et l'Union des Professeurs de Physique et de Chimie, à l'Institut de Physique Nucléaire de Lyon. Contact : Rodolphe Antoine.

Giuseppe Zaccai est chercheur à l'Institut de Biologie Structurale, et à l'Institut Laue Langevin, à Grenoble.

Un effort scientifique énorme a été dépensé depuis la fin du 19e siècle pour établir la biochimie et découvrir les macromolécules des familles de l’ADN, de l’ARN et des protéines, et leur importance pour comprendre les processus du Vivant. La substance appelée chromatine, composé d’ADN et de protéine a été démontrée déjà au début du 20e siècle comme contenant de l’information génétique transmise de mère en fille dans les cellules. Cependant ce n’est que dans les années 1940 qu’il a été trouvé expérimentalement que cette l’information se trouvait dans la partie ADN de la chromatine. Dans les années 1950 par combinaison de méthodes cristallographiques et modélisation chimique la structure en double hélice de l’ADN a été découverte. Cette structure a bouleversé le monde de la science en fournissant une explication simple et élégante de la façon dont l’information génétique est enregistrée dans une molécule et transmise d’une molécule à une autre. La biologie moléculaire était née.

La cristallographie reste la méthode privilégiée pour « voir » l’arrangement des atomes dans les molécules et les années 1950 et 1960 ont vu le début de l’utilisation de la cristallographie aux protéines. Elles constituent les machines moléculaires qui font fonctionner le vivant. La résolution de leurs structures a inauguré une nouvelle ère de compréhension des mécanismes cellulaires et de nouvelles façons d’appréhender les maladies et le développement de médicaments pour les traiter.

La conférence :

Pour écouter en ligne la conférence, synchronisée avec les diapositives et le plan de la conférence : « Cristal et Naissance de la Biologie Moléculaire » (durée : 1 h).