Ressources scientifiques
pour l’enseignement de la physique

Un partenariat entre

ENS Lyon Eduscol
Outils personnels
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil

Mots-clés

Galilée nanosciences nanotechnologie Large Hadron Collider LHC principe de précaution progrès

Quelle place pour la science aujourd'hui ?

Étienne Klein

Laboratoire de Recherches sur les Sciences de la Matière, CEA de Saclay

Catherine Simand

Conférence-cours du Master Biosciences, module « Sciences et société », à l'École Normale Supérieure de Lyon, le 8 décembre 2009

14/01/2010

Résumé

Une réflexion passionnante sur ce qu'est la science et la place qu'elle occupe dans les sociétés occidentales.


Une conférence d'Étienne Klein, physicien au CEA et directeur du Laboratoire de Recherches sur les Sciences de la Matière (LARSIM). Ces dernières années, le LARSIM a notamment mené une réflexion sur les enjeux philosophiques des recherches conduites autour du Large Hadron Collider (LHC) et produit un rapport sur les nanotechnologies (liens ci-dessous).

Étienne Klein a enseigné pendant plusieurs années la physique quantique et la physique des particules à l'École Centrale de Paris. Il est aujourd'hui professeur de philosophie des sciences, spécialiste en particulier de la question du temps en physique, et l'auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation. Il est par ailleurs membre du Conseil d'Analyse de la Société, dirigé par Luc Ferry, et du conseil scientifique de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques. Il participe au débat public national sur les nanotechnologies qui se déroule actuellement en France (réunions publiques dans 17 villes, du 15 octobre 2009 au 23 février 2010).

Résumé de la conférence :

Qu'est-ce que la science ? Quelles sont les spécificités de cette démarche de connaissance ? Ses liens avec la nature ? Voici quelques unes des questions auxquelles répond Étienne Klein au début de cette conférence. Il s'interroge ensuite sur le statut de la science dans nos sociétés occidentales, constatant une tension croissante entre le besoin d'expertise et le principe de précaution. Comment changer le rapport entre l'Homme et la nature sans liquider l'apport de la science ? Même si officiellement, la science demeure le socle de nos sociétés dites modernes, elle est en pratique questionnée et critiquée comme jamais ! S'appuyant sur les exemples des nanosciences et du LHC, mêlant philosophie et histoire des sciences, Étienne Klein offre une réflexion personnelle et passionnante sur le progrès, la civilisation et la condition humaine. Une conférence à (re)écouter !

Présentation par Ioan Negrutiu, professeur à l'École Normale Supérieure de Lyon.

La conférence :

Pour écouter en ligne la conférence : « Quelle place pour la science aujourd'hui ? » (durée : 1h 25min).

Pour aller plus loin :

Suite aux réflexions du LARSIM sur le LHC, le rapport intitulé « La Physique des particules à la croisée des chemins », rédigé par Étienne Klein, constitue une introduction aux enjeux théoriques des expériences effectuées au LHC, notamment de celles qui visent à découvrir le boson de Higgs, mais fait aussi le point sur l’état des connaissances actuelles (le modèle standard et les différentes théories qui proposent de le dépasser) et analyse ce que le LHC peut apporter à la connaissance des origines de l’univers.

Le LARSIM a aussi rédigé un rapport sur les nanosciences, « Le débat sur les nanosciences : enjeux pour le CEA » (par Étienne Klein, Alexei Grinbaum et Vincent Bontems, DSM-LARSIM, juin 2007), à lire pendant que se déroule en France le débat public national sur les nanotechnologies.

Citons enfin quelques livres récents d'Étienne Klein :

  • « Pourquoi je suis devenu chercheur scientifique », Bayard, 2009 ;
  • « Galilée et les Indiens, Allons-nous liquider la science ? », Flammarion, 2008 ;
  • « Les Secrets de la matière », Plon, 2008 ;
  • « Le Facteur temps ne sonne jamais deux fois », Flammarion, 2007.