Ressources scientifiques
pour l’enseignement de la physique

Un partenariat entre

ENS Lyon Eduscol
Outils personnels
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil

Pourquoi la Lune sera-t-elle haute...?

Charles-Henri Eyraud

Catherine Simand

25/09/2007

Résumé

Dans l'hémisphère Nord, le 3 octobre 2007, la Lune en dernier quartier sera particulièrement haute par rapport à l'horizon. Pourquoi ?


Le mercredi 3 octobre 2007, la Lune est en dernier quartier.

Dans l'hémisphère Nord, elle sera alors particulièrement haute par rapport à l'horizon.

En effet, à 5h37 T.U. (7h37 H.L.F.), lors de son passage au méridien à Paris, la hauteur de la Lune sera : 68°53'.

T.U.: Temps Universel = Heure Légale en France - 2h (de fin mars à fin octobre)

Les conclusions dans lesquelles figurent la hauteur de la Lune ou du Soleil, s'appliquent pour des lieux de latitude nord supérieure à celle du Tropique du Cancer.

Lune en dernier quartier - Photo : Pierre Causeret

Lune en dernier quartier, période de l'équinoxe d'automne

Les derniers quartiers de Lune observés à des dates proches de l'équinoxe d'automne apparaissent toujours hauts par rapport à l'horizon.

Nous supposerons d'abord que le plan de l'orbite de la Lune autour de la Terre est le même que celui de l'orbite de la Terre autour du Soleil. Vue de la Terre, la position de la Lune se trouve sur le cercle écliptique, course annuelle du Soleil sur la sphère céleste.

Figure 1. Phases de la Lune aux solstices et équinoxes. Gros plan sur l'équinoxe d'automne pour un observateur de l'hémisphère Nord.

Phases de la Lune aux solstices et équinoxes. Gros plan sur l'équinoxe d'automne pour un observateur de l'hémisphère Nord.

P.Q. : Premier quartier ; P.L. : Pleine lune ; D.Q. : Dernier quartier ; N.L. : Nouvelle lune

A une date proche du 22 septembre, on voit sur la figure 1 que la position de la Lune en dernier quartier est au dessus de l'équateur céleste. Sa déclinaison, c'est à dire sa latitude par rapport à l'équateur céleste est au maximum : elle est de 23° (égale à celle du Soleil le 21 juin) si on suppose qu'elle se trouve dans le plan de l'écliptique.

Présentation de la maquette de visualisation

Les figures 2 à 7 sont des photos d'une maquette de démonstration, facile à réaliser, permettant de visualiser la géométrie du système Soleil-Terre-Lune, dans un référentiel terrestre. Le personnage est un observateur situé dans l'hémisphère nord à une latitude de 50° (environ celle de Paris, ou de Vancouver...).

Figure 2. Visualisation de la géométrie dans un référentiel terrestre ; horizon

Visualisation de la géométrie dans un référentiel terrestre ; horizon

L'axe polaire rouge autour duquel tourne la « sphère céleste » est incliné à 50° par rapport à l'horizon pour visualiser les observations d'un observateur placé à la latitude 50° Nord.

Figure 3. Horizon et sphère céleste

Horizon et sphère céleste

La ligne rouge représente l'équateur céleste.

La ligne verte représente le cercle écliptique.

Les étoiles, représentées en noir, sont liées à la sphère céleste. Elles sont reliées par des traits bleus figurant les constellations. Les astres mobiles (Soleil, Lune, planètes...) sont positionnés manuellement suivant la configuration que l'on souhaite visualiser.

Sur la figure 3, le Soleil est représenté le jour de l'équinoxe de printemps dans la constellation des Poissons. Il se trouve au point d'intersection de l'écliptique et de l'équateur et se lève exactement à l'Est.

La maquette géocentrique est fabriquée par l'ESAT du Roitelet. Vous pouvez la commander à l'adresse suivante : Ateliers du Roitelet, 105 rue du Roitelet, 59200 Tourcoing. Tèl : 03 20 25 92 30.

Application à la période de l'équinoxe d'automne

Quelle est la situation le mercredi 3 octobre 2007 vue de la Terre ?

Figure 4. Vue extérieure : le Soleil est placé sur le cercle écliptique le 3 octobre.

Vue extérieure : le Soleil est placé sur le cercle écliptique le 3 octobre.

Lorsque la Lune passe au méridien, le Soleil se lève vers l'horizon Est.

Figure 5. Vue intérieure

Vue intérieure

  • L'observateur regarde vers le Sud.
  • Lorsque la Lune passe au méridien, elle atteint sa hauteur maximale.
  • Le Soleil se lève vers l'horizon Est, sur la gauche.

Le point rouge représente la planète Mars.

Sphère céleste au dessus de l'horizon de Paris, mercredi 3 octobre 2007 à 5h37 T.U.

L'observateur voit la Lune particulièrement haute par rapport à l'horizon. Lors du passage au méridien, la hauteur de la Lune est élevée et vaut environ (90° - Latitude du lieu + 23°) =  64° (à Paris de latitude 49°N).

Par un raisonnement analogue, et en se référant à la figure 1, on comprend que tous les derniers quartiers de Lune proches du 22 septembre sont hauts ainsi que tous les premiers quartiers proches du 21 mars et toutes les pleines lunes proches du 21 décembre : leur hauteur lors du passage au méridien est voisine de celle du Soleil le 21 juin.

De même tous les premiers quartiers de Lune proches du 22 septembre ainsi que tous les derniers quartiers proches du 21 mars et toutes les pleines lunes proches du 21 juin sont bas : leur hauteur lors du passage au méridien est voisine de celle du Soleil vers le 21 décembre ≈ (90° - Latitude - 23°) = 18° à Paris. Ce sera par exemple le cas le 29 mars 2008 (tableau 2).

Résumons tout ceci dans un tableau, donnant les positions de la Lune au dessus de l'horizon, observée en France, selon la saison et la phase du cycle lunaire : les valeurs approximatives des hauteurs de la Lune haute ou basse sont (90° - Latitude + ou - 23°) = 64° ou 18°.

Hémisphère Nord

Date proche de...

Premier quartier

Pleine lune

Dernier quartier

Nouvelle lune **

équinoxe de printemps (20-21 mars)

haute

 

basse

 

solstice d'été (20-21 juin)

 

basse

 

haute

équinoxe d'automne (22-23 septembre) *

basse

 

haute

 

solstice d'hiver (21-22 décembre)

 

haute

 

basse

* Concernant ces dates, vous pouvez consulter le site de l'Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides, rubrique « éphémérides », et en particulier un court article à propos des dates de l'équinoxe d'automne.

** observation du fin croissant de lune avant ou après la nouvelle lune, celle-ci étant non visible...

Application à la période de l'équinoxe de printemps

Figure 6. Vue extérieure : l'écliptique est maintenant « sous » l'équateur céleste.

Vue extérieure : l'écliptique est maintenant « sous » l'équateur céleste.

La Lune en dernier quartier est assez basse au dessus de l'horizon. Le Soleil se lève.

Figure 7. Vue intérieure

Vue intérieure

  • L'observateur regarde vers le Sud.
  • Le Soleil se lève vers l'horizon Est, sur sa gauche.

Sphère céleste au dessus de l'horizon de Paris le samedi 29 mars 2008 à 5h38 T.U.

Effet de l'inclinaison de 5° entre les plans des orbites de la Terre et de la Lune, situations « extrêmes »

Levons l'approximation faite jusqu'à présent. Le 3 octobre 2007, la Lune ne sera pas dans le plan de l'écliptique, mais sera « au dessus » de l'écliptique, donc l'observateur terrestre la verra encore plus haute dans le ciel.

En effet, le plan d'orbite de la Lune autour de la Terre fait un angle de 5°12' avec le plan de l'orbite de la Terre autour du Soleil. L'intersection des deux plans s'appelle la ligne des nœuds (Figure 8) avec :

  • le nœud ascendant lorsque la lune passe « au dessus » de l'écliptique ;
  • le nœud descendant lorsque la lune passe « sous » l'écliptique.

Figure 8. Plan de l'orbite de la Terre et de la Lune

Plan de l'orbite de la Terre et de la Lune

Or, le plan de l'orbite de la Lune se trouve fin septembre 2007 dans la configuration de la figure 9 :

Figure 9. Configuration le 3 octobre 2007

Configuration le 3 octobre 2007

  • Passage au nœud ascendant le 25 septembre 2007 à 0h45 T.U.
  • Pleine lune le mercredi 26 septembre à 10h46 T.U.
  • Latitude écliptique maximale le 1er octobre à 1h30 T.U.: 5°12'
  • Dernier quartier le mercredi 3 octobre à 10h07 T.U. (latitude de la Lune: 4°22')
  • Passage au nœud descendant le dimanche 7 octobre à 20h05 T.U.
  • Nouvelle lune le vendredi 12 octobre 2007 à 5h02 T.U.

Observatoire de Paris  : coordonnées géographiques : 2° 20 ' 0 " Est - 48° 50 ' 0 " Nord

Le 3 octobre 2007 :

  • Passage de la Lune au méridien : 5h37m15s
  • Déclinaison de la Lune : 27°43'
  • On peut trouver sa hauteur : 90°-48°50'+27°43=68°53'

Données  : Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides

Vues du ciel à Paris

Pour finir, voici deux vues du ciel à Paris pour les deux situations « extrêmes » décrites ci-dessus (Lune particulièrement haute ou basse).

Ces images ont été obtenues à l'aide du logiciel Solarium téléchargeable gratuitement à l'adresse : http://villagedeste.ens-lyon.fr/village_este/cycles/cycle-3/cadrans_solaires/solarium/

Figure 10. Vue du ciel à Paris mercredi 3 octobre 2007 à 5h37 T.U. vers le Sud (Lever du Soleil à 5h57 T.U.)

Vue du ciel à Paris mercredi 3 octobre 2007 à 5h37 T.U. vers le Sud (Lever du Soleil à 5h57 T.U.)

Figure 11. Vue du ciel à Paris samedi 29 mars 2008 à 5h38 T.U. vers le Sud (Lever du Soleil à 5h38, Passage de la Lune au méridien à 5h28 T.U.)

Vue du ciel à Paris samedi 29 mars 2008 à 5h38 T.U. vers le Sud (Lever du Soleil à 5h38, Passage de la Lune au méridien à 5h28 T.U.)

En savoir plus sur la Lune

A propos de la Lune, nous vous proposons la lecture d'autres documents sur notre site Culturesciences-Physique ou sur le site Planet-Terre :