Ressources scientifiques
pour l’enseignement de la physique

Un partenariat entre

ENS Lyon Eduscol
Outils personnels
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil

Mots-clés

modèle standard symétries symétrie interactions fondamentales supersymétrie principe de moindre action loi de conservation mécanique classique mécanique quantique mécanique lagrangienne mécanique statistique mécanique relativiste formulation lagrangienne invariance de jauge

La symétrie, un principe unificateur

Gilles Cohen-Tannoudji

Service de Physique des Particules du DAPNIA, CEA

Gabrielle Bonnet

01/06/2002

Résumé

La prise en compte des propriétés de symétrie (ou d'invariance) est un fil conducteur qui parcourt toute l'histoire de la physique moderne, de Galilée et Newton à l'unification des interactions fondamentales... Un lien vers un cours de Gilles Cohen-Tannoudji.


Gilles Cohen-Tannoudji a fait toute sa carrière au CEA (dont il est maintenant retraité) comme physicien théoricien dans le domaine de la physique des particules, d'abord au Service de Physique Théorique, puis au Service de Physique des Particules du DAPNIA. Il a aussi enseigné, à Orsay, les théories de jauge en DEA et l'histoire des sciences en Magistère de physique fondamentale. Il est l'auteur ou co-auteur de plusieurs ouvrages de réflexion sur la physique, destinés à un public non spécialiste :

  • La Matière-Espace-Temps , Gilles Cohen-Tannoudji, Michel Spiro, Fayard, 1986, & Poche Folio ;
  • L'Horizon des Particules , Jean Pierre Baton, Gilles Cohen-Tannoudji, Gallimard, 1989 ;
  • Les Constantes Universelles , Gilles Cohen-Tannoudji, Hachette, 1995 ;
  • Max Planck et les quanta , Jean-Claude Boudenot, Gilles Cohen-Tannoudji, Ellipses, 2001.

A partir d'une conférence prononcée à l'université d'été de l'Union des Physiciens à l'ENS de Cachan en juillet 1999, Gilles Cohen-Tannoudji vous propose sur son site un cours intitulé « La symétrie, un principe unificateur ».

Résumé du cours :

La prise en compte des propriétés de symétrie (ou d'invariance) est un fil conducteur qui parcourt toute l'histoire de la physique moderne, de Galilée et Newton à l'unification des interactions fondamentales à l'aide du modèle standard de la physique des particules. En mécanique rationnelle classique, le théorème de Noether articule propriété de relativité, invariance et loi de conservation. Loin d'être invalidée par les bouleversements conceptuels des quanta et de la relativité, cette articulation qui a été généralisée, réinterprétée et étendue, joue un rôle déterminant dans la physique contemporaine.

Pour s'ouvrir de nouveaux horizons :