Ressources scientifiques
pour l’enseignement de la physique

Un partenariat entre

ENS Lyon Eduscol
Outils personnels
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Actualités Mesures: le grand renversement

Mesures: le grand renversement

Du 13 au 16 novembre 2018 à Versailles, les unités de base du Système international seront toutes redéfinies en référence à sept constantes physiques dont la valeur exacte sera alors définitivement fixée. Retour sur les raisons et les enjeux d’une réforme attendue depuis trente ans et qui devrait entrer en vigueur en mai 2019. Un article du journal du CNRS.

L’univers de la métrologie s’apprête à vivre une véritable révolution. Dans quelques mois, le « grand K » ou prototype international du kilogramme (PIK), ce cylindre de platine iridié conservé au Bureau international des poids et mesures (BIPM), à Sèvres – qui depuis 1889 définit l’unité de masse –, prendra sa retraite. Le vieil étalon cédera alors sa place à une nouvelle définition du kilogramme, formulée à partir de la constante de Planck de la physique quantique.

Simultanément, la vénérable institution en profitera pour redéfinir trois autres (le kelvin, l'ampère et la mole) des sept unités que compte le Système international, le fameux SI, également à partir de constantes fondamentales. Et pour l’ensemble, une définition explicitement fondée sur ces dernières sera adoptée. De quoi conférer aux unités de base un caractère réellement pérenne et universel : la fin d’un long processus de mise en cohérence sans précédent dans l’histoire de la métrologie.

Lire l'article : Mesures : le grand renversement sur le site du Journal du CNRS

Icocongraphie : Chronologie du système international d'unités

 

histoire-SI.png