Ressources scientifiques
pour l’enseignement de la physique

Un partenariat entre

ENS Lyon Eduscol
Outils personnels
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Actualités Réforme du baccalauréat 2021

Réforme du baccalauréat 2021

Le communiqué de presse du 14 février 2018 présente la réforme du baccalauréat :

Les épreuves finales comptent pour 60% de la note finale.

En classe de terminale, chaque élève présentera quatre épreuves finales :

  • Deux épreuves écrites porteront sur les disciplines de spécialité choisies par le candidat.
  • Une épreuve écrite de philosophie.
  • Un oral d'une durée de 20 minutes préparé tout au long du cycle terminal. Cet oral se déroulera en deux parties : la présentation du projet, adossé à une ou deux disciplines de spécialité choisies par l'élève et un échange à partir de ce projet.

Les épreuves de spécialités seront passées au retour des vacances de printemps. Les épreuves de français en première, de philosophie en terminale, et l'oral auront lieu à la fin du mois de juin afin que toute l'année scolaire soit mise à profit.

Le contrôle continu compte pour 40% de la note finale

Le contrôle continu reposera sur des épreuves communes organisées au cours des années de première et de terminale et portées sur des disciplines étudiées par l'élève. À titre indicatif, ces épreuves communes pourront avoir lieu en janvier et avril de l'année de première, puis en décembre de l'année de terminale. L'organisation relèvera des établissements. Pour garantir l'égalité entre les candidats et les établissements scolaires, une "banque nationale numérique de sujets" sera mise en place, les copies anonymisées seront corrigées par d'autres professeurs que ceux de l'élève. Une harmonisation sera assurée. Les bulletins scolaires seront pris en compte pour une part limitée (10%) de la note finale afin de valoriser la régularité du travail de l'élève

Ces répartitions sont résumées dans l'iconographie produite sur le site de l'union des professeurs de physique et de chimie.

Contenu de la réforme en terme de disciplines et comparaison avec la situation actuelle :

On peut retrouver dans l'iconographie du communiqué de presse les heures allouées aux différents enseignements.

D'après les différents échanges, notamment avec l'union des professeurs de physique et chimie :

  • L'horaire actuel en sciences d'un élève de série S, pour le cycle terminal est de 26,5 heures (sans compter l’AP, car il est non fléché en mathématiques, physique et chimie et SVT) alors qu’il serait de 28 heures soit (2 x 12 heures) + (2 x 2 heures), voire 31 heures avec un enseignement facultatif de mathématiques pour un élève dont le choix se porterait sur un parcours à coloration scientifique.
  • Vraissemblablement l’enseignement « Humanités scientifiques et numériques » serait confié aux professeurs de physique chimie et SVT.
  • Malgré tout, le poids des « sciences » pour l’obtention du baccalauréat semble diminuer pour un élève ayant pris des spécialités scientifiques. Il est actuellement à plus de 50 % alors qu’il serait à 40 % dans l’état actuel des choses en comptant le grand oral comme une épreuve scientifique à part entière et les deux spécialités.