Ressources scientifiques
pour l’enseignement de la physique

Un partenariat entre

ENS Lyon Eduscol
Outils personnels
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Actualités Brèves écrites Détection des ondes gravitationnelles : VIRGO entre en action

Détection des ondes gravitationnelles : VIRGO entre en action

Le 18 mai 2007, l'interféromètre Virgo a débuté sa première phase d'exploitation scientifique. Il s'agit d'une étape cruciale dans la traque aux ondes gravitationnelles. Le fonctionnement de Virgo, situé dans la plaine de Pise en Italie, est assuré conjointement par l'Institut national de physique nucléaire italien(INFN) et par le CNRS (France).
Les ondes gravitationnelles, prédites par la théorie de la relativité générale, sont des déformations de l'espace temps. Elles sont produites par des phénomènes astrophysiques violents dans notre galaxie et bien au-delà. Par exemple, les explosions de supernovae ou la coalescence de deux corps compacts, tels les trous noirs ou les étoiles à neutrons. Aujourd'hui, seules des preuves indirectes de l'émission d'ondes gravitationnelles ont été observées (récompensée par le prix Nobel de physique en 1993). La première observation directe ouvrira le champ de l'astronomie gravitationnelle et permettra d'approfondir notre compréhension de la gravitation et de la relativité générale. Le détecteur d'ondes gravitationnelles Virgo est essentiellement un interféromètre laser de Michelson constitué de deux bras orthogonaux de trois kilomètres de longueur. La lumière voyage plusieurs fois entre deux miroirs situés aux bouts de chaque bras, avant de se combiner avec la lumière en provenance de l'autre bras pour interférer. Les ondes gravitationnelles devraient se manifester par des dilatations et des contractions de la distance entre les miroirs de chaque bras (et par un changement de l'interférence), de l'ordre d'un milliardième du diamètre d'un atome (10-18 mètre). Lire la totalité du communiqué sur le site du CNRS Pour en savoir plus sur VIRGO : - Sur notre site : A l’écoute des étoiles… les détecteurs interférométriques d’ondes gravitationnelles, une conférence de Didier Verkindt, du Laboratoire d'Annecy-le-Vieux de Physique des Particules. - Le dossier de presse VIRGO du CNRS - Le site de VIRGO (en anglais)