Ressources scientifiques
pour l’enseignement de la physique

Un partenariat entre

ENS Lyon Eduscol
Outils personnels
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Actualités Brèves écrites LHC : un incident entraîne un arrêt d'au minimum deux mois

LHC : un incident entraîne un arrêt d'au minimum deux mois

Le 20 septembre 2008, le site du CERN communique sur un incident ayant eu lieu la veille, le 19 septembre, pendant la mise en service du dernier secteur du LHC (sans faisceau de particules).
Communiqué de presse du CERN : « Un incident s'est produit le vendredi 19 septembre à la mi-journée, pendant la mise en service (sans faisceau de particules) du dernier secteur du LHC (le secteur 3-4) pour une exploitation à 5 TeV. L'incident a provoqué une forte fuite d'hélium dans le tunnel. Les investigations préliminaires indiquent que l'origine la plus probable de l'incident réside dans une connexion électrique défectueuse entre deux aimants. Cette connexion a probablement fondu en présence du fort courant électrique, entrainant une défaillance mécanique dans le système. Une investigation approfondie est en cours mais il est d'ores et déjà évident que le secteur devra être réchauffé pour que les réparations puissent être effectuées. Cela implique un arrêt d'au minimum deux mois du fonctionnement du LHC (Pour le même type de défaillance, qui n'est pas rare sur les machines non supraconductrices, le temps de réparation serait de quelques jours). » Rappelons que les aimants supraconducteurs utilisés sont refroidis à 1,9 K, température atteinte en utilisant de l'hélium liquide. 10 jours après que les premiers faisceaux de protons aient effectué un tour complet de l’anneau de 27 kilomètres, cet arrêt retardera sans aucun doute la première série de collisions prévue avant Noël... Mais en raison de sa grande consommation énergétique, l'accélérateur devait de toutes façons être arrêté cet hiver, les expériences ne devant débuter qu’en 2009.