Ressources scientifiques
pour l’enseignement de la physique

Un partenariat entre

ENS Lyon Eduscol
Outils personnels
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Actualités Brèves écrites Le télescope Fermi détecte l'éruption exceptionnelle d'un blazar en rayons gamma

Le télescope Fermi détecte l'éruption exceptionnelle d'un blazar en rayons gamma

Le télescope Fermi a permis aux astronomes de détecter l'éruption exceptionnelle d'un blazar, un quasar dont les jets de particules sont orientés dans notre direction. Cette galaxie à noyau actif est actuellement la source la plus brillante du ciel jamais observée en rayons gamma.
Le Fermi Gamma-ray Space Telescope (anciennement Gamma-ray Large Area Space Telescope, ou GLAST) est un télescope spatial, lancé en juin 2008 et dédié à l'étude des rayonnements gamma. La collaboration Fermi inclut la NASA et le Departement of Energy du côté américain et des instituts de six pays (Etats-Unis, France, Italie, Japon, Suède et Allemagne). Appartenant à la famille des blazars, la galaxie 3C 454.3, située à 7,2 milliards d'années lumière dans la constellation de Pégase, a attiré l'attention des astronomes. En effet une série d'éruptions successives débutée le 15 septembre a rendu cette galaxie 10 fois plus lumineuse que l'été dernier ! Comme beaucoup de galaxies à noyaux actifs, les blazars émettent des jets dirigés dans des directions opposés de part et d'autre du plan de la galaxie. Ces jets sont composés de particules accélérées à des vitesses proches de celle de la lumière grâce à l'énergie provenant de matière tombant vers le trou noir du centre de la galaxie. La brillance exceptionnelle en rayons gamma d'un blazar s'explique par son orientation : l'un des jets est pointé directement vers nous, ce qui amplifie sa luminosité. Les blazars émettent aussi des rayonnements de plus basse énergie. La luminosité de 3C 454.3 a également augmenté dans les domaines radio, optique et X. La source persistante la plus brillante du ciel gamma est habituellement le pulsar Vela (étoile à neutrons), distant de "seulement" 1000 années lumière. Bien que 7 millions de fois plus éloigné, l'éruption actuelle de ce blazar le rend deux fois plus brillant que Vela ! La cause des variations d'activité reste indéterminée, mais elle est probablement liée à des phénomènes ayant lieu dans le disque d'accrétion qui alimente le jet en énergie ou au voisinage immédiat du trou noir d'où émerge le jet. Lire la totalité du communiqué sur le site du CNRS. Suivre l'actualité de Fermi sur le site officiel de la NASA (en anglais).