Ressources scientifiques
pour l’enseignement de la physique

Un partenariat entre

ENS Lyon Eduscol
Outils personnels
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Actualités Brèves écrites Alain Aspect lauréat du Prix Wolf de physique 2010

Alain Aspect lauréat du Prix Wolf de physique 2010

Le prix Wolf 2010 a été conjointement décerné en physique à Alain Aspect, directeur de recherche au CNRS (Laboratoire Charles Fabry de l'Institut d'optique – Institut d'optique/CNRS/Université Paris-Sud 11), à John F. Clauser (USA) et à Anton Zeilinger (Autriche) pour leurs travaux en physique quantique.
Le prix Wolf récompense des artistes et scientifiques vivants, d'envergure exceptionnelle. Il est considéré comme l'un des prix les plus prestigieux dans la communauté scientifique. La Fondation Wolf a choisi d'attribuer le prix 2010 à Alain Aspect (France), à John F. Clauser (USA) et à Anton Zeilinger (Autriche) pour leurs contributions conceptuelles et expérimentales à la physique quantique. Leurs travaux sont à l'origine de technologies modernes en information quantique, qui sont l'objet d'une intense activité de recherche dans le monde. Directeur de recherche au CNRS, Alain Aspect anime le Groupe d'Optique Atomique du Laboratoire Charles Fabry de l'Institut d'optique. Il est aussi professeur à l'Institut d'optique et à l'Ecole Polytechnique, membre de l'Académie des sciences et de l'Académie des Technologies. Expérimentateur de talent, Alain Aspect s'est intéressé tout au long de sa carrière à des situations dans lesquelles les prédictions de la mécanique quantique sont très éloignées de l'intuition. Parmi ses nombreuses contributions aux domaines de l'optique quantique et de la physique atomique, ce sont les expériences fondamentales sur des paires de photons « intriqués » réalisées en 1982 à l'Institut d'optique d'Orsay qui sont récompensées par le prix Wolf. Elles valident le phénomène d'intrication quantique pour des paires de photons jumeaux. Ces travaux lui ont aussi permis de développer, avec Philippe Grangier, la première « source de photons uniques », émettant à des instants identifiés des photons séparés. Les propriétés quantiques des photons uniques et des particules intriquées sont utilisées dans les recherches actuelles sur la transmission sécurisée de l'information (cryptographie quantique) et sur le traitement quantique de l'information (processeur quantique). Parmi d'autres études pionnières, on peut citer les travaux sur le refroidissement d'atomes par laser avec Claude Cohen-Tannoudji à l'Ecole normale supérieure de Paris, entre 1985 et 1992, ainsi que les recherches actuelles de son groupe d'optique atomique sur les condensats de Bose-Einstein et les lasers à atomes. Lire la totalité du communiqué sur le site du CNRS Pour en savoir plus vous pouvez lire des fiches scientifiques proposées par le site du CNRS lorsqu'Alain Aspect a obtenu la médaille d'or du CNRS en 2005 : - Le débat Bohr/Einstein et l'intrication quantique à l'épreuve de l'expérience ; - Le refroidissement des atomes par laser ; - Optique atomique, condensats de Bose-Einstein, et lasers à atomes.